Background Background Background Background Background Background Background Background
Municipalité du Canton de Roxton
LIENS UTILES NOUS JOINDRE

Historique du Canton de Roxton, de 1855 à aujourd'hui...

 

Inauguration de l’hôtel de ville en 1983

La Municipalité du Canton de Roxton fut fondée le 1er juillet 1855. Au tout début, le bureau municipal était installé dans l’hôtel de ville de la Municipalité du Village de Roxton Falls. En septembre 1983, le conseil municipal célèbre l’inauguration de leur tout premier hôtel de ville.

 

Conseil municipal

Maires 1880 à aujourd'hui

À cause d’un incendie, le 1er registre des délibérations du conseil municipal date du 18 août 1880.

1880 – 1882 Charles Tarte
1882 – 1886 Herménégilde Poirier
1887 – 1897 Aucun livre de délibération existant
1897 – 1901 Henri Chevrier
1901 – 1904 Alexandre Bourbonnière
1904 – 1914 Damas Brin
1914 – 1916 Azarie St-Martin
1916 - 1921 Damas Brin
1921 – 1922 Hyacinthe Dupuy
1922 – 1928 Azarie St-Martin
1929 – 1932 Barthélémy Lavallée
1932 – 1946 Octave Leclair
1946 – 1953 Joseph Bonneau
1953 – 1961 Jérôme Guilmain
1961 – 1967 Bernard Thibault
1967 – 1971 Ulysse Duclos
1971 – 1977 Clément Lavallée
1977 – 1987 Paul Guilmain
1987 – 1991 Léo Massé
1991 – 1999 Gérard Richard
1999 – 2005 Roland Seyer
2005-2007 Jean Lavallée
2007-2008 Claude Beauchemin
2008-2014 Stéphane Beauregard
2014 - aujourd'hui Stéphane Beauchemin

 

Secrétaires-trésoriers de 1855 à aujourd'hui

1880 – 1881 Samuel Lapalme
1881 – 1882 L.-Amurey Beauchamps
1882 Jean-Baptiste Tarte
1882 – 1886 Samuel Lapalme
1886 - ??? Jean-Baptiste Tarte
1887 – 1897 Aucun livre de délibération existant
1897 – 1925 Edmond Dalpé
1925 – 1928 Pierre Lajoie
1928 – 1975 Ludger Brunelle
1975 – 1993 Thérèse Mongeau
1993 – 2001 Denise Audet
2001 – aujourd'hui Caroline Choquette

 

Protection incendie

En 1988, suite à une recommandation du Ministère des affaires municipales, le conseil signe une entente avec la Municipalité du Village de Roxton Falls afin d’avoir un service de protection incendie. Auparavant, la Municipalité du Canton de Roxton était tout de même desservie par le village, mais selon un tarif horaire seulement.

En 1992, l’entente est révisée de façon à améliorer les services incendie. Cette entente prévoit que la Municipalité du Canton de Roxton achète les services de la Municipalité du Village de Roxton Falls, mais est propriétaire des camions incendie à part égale avec le Village. Depuis quelques années, les Municipalités de Béthanie et de St-Joachim-de-Shefford ont pris part à l’entente et sont desservies par notre service incendie.

Le 1er janvier 2006 la Régie intermunicipale de protection contre l’incendie de Roxton Falls a débuté ses activités. Ainsi, les frais relatifs à l’exploitation du service des incendies seraient répartis plus équitablement.

 

Voirie municipale

En 1993, le gouvernement du Québec a procédé à un transfert de la voirie locale, ce qui veut dire que l’entretien d’une partie du réseau est devenu sous l’entière responsabilité de la municipalité. Avant ce transfert la municipalité avait à sa charge 23,38 kilomètres de route à entretenir et ce transfert a augmenté le nombre de kilomètres de chemins à entretenir à 65,81 kilomètres.

 

Cadastre du Canton de Roxton

Au tout début, le cadastre du Canton de Roxton était beaucoup plus grand qu’aujourd’hui, le territoire englobait même le lac de Roxton Pond, situé aujourd’hui au centre de ce village. De plus, une partie de la Municipalité de St-Joachim-de-Shefford faisait partie du cadastre du Canton de Roxton. Ces parties de territoire ont probablement été remises avant les années 1880.

 

Quelques statistiques sur le Canton de Roxton en 1936

Ces statistiques proviennent d’un rapport complété par M. Ludger Brunelle, secrétaire-trésorier pour le bureau des statistiques du département du commerce, de l’industrie et des affaires municipales du Québec.

 

Nombre de personnes résidant dans la Municipalité au 30 juin 1936 : 1182;

 

Superficie totale de la municipalité : 42 968 acres; 

 

Nombre de propriétés tenues de payer des taxes : 250;

Taux de la taxe générale par 100 $ d’évaluation : 0,90 $;

Taux de la taxe spéciale par 100 $ d’évaluation : 0,90 $;

 

Nombre de maisons construites en 1936 : 1;

 

Total du budget en 1936 : 16 879 $;

 

Murale historique

La municipalité du canton de Roxton a été officialisée en 1855 et l’érection canonique de la paroisse Saint-Jean-Baptiste-de-Roxton date du 15 février 1856.

Les rivières Noire, Jaune et Castagne traversent la municipalité. On y a très tôt installé des moulins à scie qu’alimentaient les riches forêts vierges des environs.

Bûcherons, draveurs, scieurs et marchands de bois commencent à arriver dans la région en 1840 et l’exploitation des ressources forestières, principalement la pruche, pour les tanneries, et l’érable, comme bois d’œuvre, bat rapidement son plein. Les premiers colons vont suivre et venir défricher les terres dans les décennies suivantes.

L’implantation de tanneries, sur le territoire du futur village de Roxton Falls, va aussi contribuer à la création d’emplois industriels et à l’arrivée massive de nouvelles familles.

La première route carrossable, qui permet de relier le canton de Roxton à l’extérieur, est le chemin établi entre Roxton et Acton Vale en 1851. Il donne accès au chemin de fer de la Compagnie du Saint-Laurent et de l’Atlantique et permet donc la vente des marchandises locales sur les marchés de Montréal et de Sherbrooke. Ce chemin ponté a été construit en madriers de 3 à 4 pouces d’épaisseur couchés sur le sol, fixés à des tirants et recouverts de sable et de gravier; il était bordé de deux fossés assurant l’écoulement des eaux. À compter de 1876, les trains du Canadien Pacifique vont circuler de Drummondville à Foster en passant par Roxton Falls.

Parmi les entreprises recensées dans le canton de Roxton on trouve, au fil du temps, un grand nombre de beurreries et de fromageries, des moulins à farine, une fabrique de blocs de ciments, une fabrique de potasse, etc. Un magasin général, une boutique de forge et un bureau de poste formaient le noyau d’un petit hameau, situé au coin du rang 5 et du chemin de la Mine, que l’on appelait Roxton East.

Les enfants de la municipalité du canton de Roxton faisaient leurs classes dans une des neuf écoles de rangs qui y ont été en fonction pendant très longtemps, dont celles du 8e rang, du grand 2, du 3e rang et du quartier Auger.

Source: Société d'histoire de la région d'Acton

 

 

Oeuvre historique par Jacinthe Labrecque

Jacinthe Labrecque

Pour plus d'informations sur notre murale:

EN SAVOIR PLUS